Où dorment les oiseaux bleus la nuit ? Habitudes de sommeil, emplacements préférés et création de zones adaptées aux oiseaux bleus

Divulgation d'affiliation : en tant qu'associé Amazon, nous pouvons gagner des commissions sur les achats Amazon.com éligibles.

Découvrez où dorment les merles bleus la nuit et comment créer un espace de couchage adapté aux oiseaux bleus. Explorez leurs préférences, les facteurs affectant leurs emplacements de sommeil et les variations saisonnières de leur comportement de repos.

Les habitudes de sommeil du Bluebird

Quand il s’agit de dormir, les merles bleus ont quelques préférences différentes. Explorons les différents facteurs qui influencent leurs habitudes de sommeil.

Cavités des arbres

L’un des endroits de couchage préférés des merles bleus se trouve dans les cavités des arbres. Ces creux naturels leur offrent un endroit sûr et confortable pour se reposer pendant la nuit. Les cavités des arbres offrent une protection contre les prédateurs, tels que les hiboux et les faucons, ainsi qu’un abri contre les intempéries. Les merles bleus sont connus pour rechercher les arbres matures qui ont développé des cavités au fil du temps. Ces cavités peuvent être trouvées dans divers types d’arbres, notamment le chêne, l’érable et le pin.

Nichoirs

Les nichoirs sont un autre choix populaire pour les lieux de couchage des oiseaux bleus. Ces structures artificielles imitent les cavités naturelles des arbres que préfèrent les merles bleus. Les nichoirs offrent aux merles bleus un endroit sûr et sécurisé pour se reposer, à l’abri des menaces potentielles. Ils sont généralement fabriqués en bois et possèdent un trou d’entrée spécialement conçu pour les merles bleus. En plaçant des nichoirs dans des endroits appropriés, comme des champs ouverts ou à proximité de sources d’eau, vous pouvez les encourager à en faire leur lieu de couchage.

Arbustes denses

Les Bluebirds trouvent également du réconfort dans les arbustes denses lorsqu’il s’agit de dormir. Ces plantes épaisses et feuillues leur procurent un sentiment de sécurité et d’intimité. Les arbustes denses créent une barrière contre les prédateurs et les intempéries. Les merles bleus choisissent souvent des arbustes au feuillage dense, comme le houx ou le genévrier, comme lieux de couchage préférés. Ces arbustes offrent non seulement une protection mais servent également de camouflage naturel aux .

Poches pour se percher

Les poches de perchoir sont une autre option que les merles bleus peuvent utiliser pour leurs habitudes de sommeil. Ces petites structures tissées sont généralement constituées de matériaux naturels tels que de l’herbe, des brindilles et des feuilles. Les poches de perchoir peuvent être attachées aux arbres ou à d’autres structures, offrant ainsi aux merles bleus un coin confortable pour se reposer. Ces poches offrent une protection contre les éléments et procurent un sentiment de sécurité. Ils peuvent être un excellent ajout à votre jardin ou à votre cour si vous souhaitez attirer les merles bleus et leur offrir un endroit pour dormir.

En résumé, les oiseaux bleus ont diverses habitudes et préférences en matière de sommeil. Ils peuvent choisir de dormir dans des cavités d’arbres, des nichoirs, des arbustes denses ou même des perchoirs. Ces lieux de couchage leur offrent une protection contre les prédateurs et un abri contre les intempéries. En comprenant et en répondant à leurs préférences, vous pouvez créer un environnement favorable aux oiseaux bleus qui les encourage à faire de votre jardin leur lieu de couchage choisi.


Matériaux de nidification préférés

Les oiseaux, y compris les merles bleus, sont connus pour leur approche méticuleuse de la construction de leurs nids. Ils sélectionnent et rassemblent soigneusement les matériaux qui offriront confort, isolation et protection à leurs œufs et à leurs petits. Les merles bleus, en particulier, ont des préférences spécifiques en matière de matériaux de nidification. Explorons les différents types de matériaux qu’ils préfèrent et pourquoi ils sont importants.

Aiguilles d’herbe et de pin

L’herbe est l’un des matériaux de nidification les plus couramment utilisés par les merles bleus. Ils ont une forte affinité pour les brins d’herbe fins et séchés, souples et faciles à travailler. Les merles bleus ramassent souvent l’herbe des pelouses, des prairies ou même des terrains de golf et l’entrelacent soigneusement dans leurs nids. L’herbe fournit une base douce et rembourrée pour les œufs et les oisillons, assurant leur confort et leur sécurité.

Un autre matériau privilégié est les aiguilles de pin. Les merles bleus ont le don de sélectionner des aiguilles de pin longues et fines. Ces aiguilles sont non seulement durables mais fournissent également une isolation supplémentaire pour le nid. En incorporant des aiguilles de pin dans leurs nids, les merles bleus créent un environnement confortable pour leurs petits, les protégeant des températures extrêmes.

Plumes et fourrure

En plus des aiguilles d’herbe et de pin, les merles bleus incorporent également des plumes et de la fourrure dans leurs nids. Les plumes, en particulier celles des petits oiseaux, sont très recherchées par les merles bleus. Ils offrent une excellente isolation et aident à réguler la température à l’intérieur du nid. Les plumes fournissent également une doublure douce, ajoutant une couche supplémentaire de confort pour les œufs et les oisillons.

Les Bluebirds sont ingénieux lorsqu’il s’agit de trouver de la fourrure pour leurs nids. Ils utilisent souvent la fourrure d’autres animaux, comme les écureuils ou les lapins. En incorporant de la fourrure dans leurs nids, les merles bleus créent un environnement chaleureux et confortable qui imite l’isolation naturelle fournie par les plumes de leurs parents.

Mousses et lichens

Un autre choix intéressant de matériel de nidification pour les merles bleus est la mousse et les lichens. Ces éléments naturels servent à plusieurs fins au sein du nid. La mousse, avec sa texture spongieuse, aide à retenir l’humidité et fournit une couche supplémentaire d’isolation. Cela peut être particulièrement bénéfique pendant les périodes de chaleur ou de froid extrême.

Les lichens, quant à eux, ajoutent une touche de camouflage au nid. Les merles bleus utilisent souvent des lichens pour décorer l’extérieur de leurs nids, les faisant ainsi se fondre parfaitement dans l’environnement. Cette adaptation astucieuse contribue à protéger le nid des prédateurs potentiels en le rendant plus difficile à repérer.

En résumé, les merles bleus ont une nette préférence pour certains matériaux de nidification. Les aiguilles d’herbe et de pin offrent une base douce et rembourrée, tandis que les plumes et la fourrure offrent isolation et confort. La mousse et les lichens servent d’isolation et de camouflage supplémentaires. En sélectionnant et en incorporant soigneusement ces matériaux dans leurs nids, les merles bleus créent un environnement sûr et confortable pour leurs œufs et leurs petits.

(*Remarque : veuillez vous référer à la section « Matériaux de nidification préférés » pour des informations plus détaillées sur les matériaux de nidification de l’oiseau bleu .)


Facteurs affectant les emplacements de couchage

Quand il s’agit de choisir un endroit où dormir, les merles bleus sont influencés par plusieurs facteurs. Examinons ces facteurs de plus près et comprenons pourquoi ils jouent un rôle crucial dans la détermination de leur emplacement de sommeil.

Risque de prédation

L’une des principales préoccupations des merles bleus lors de la sélection d’un endroit pour dormir est le risque de prédation. Ces petits oiseaux sont vulnérables aux prédateurs tels que les hiboux, les faucons, les serpents et les ratons laveurs. Pour minimiser le risque, les merles bleus préfèrent dormir dans des zones offrant une certaine forme de protection ou de couverture. Ils choisissent souvent des emplacements entourés d’une végétation dense ou offrant des barrières naturelles comme des arbres et des arbustes. En sélectionnant des endroits pour dormir offrant un certain niveau de sécurité, les merles bleus peuvent réduire leurs risques de devenir la proie des prédateurs.

Abri des intempéries

Un autre facteur important qui affecte les lieux de couchage des merles bleus est l’abri des conditions météorologiques défavorables. Tout comme les humains, les merles bleus cherchent refuge contre les intempéries telles que la pluie, le vent et les températures extrêmes. Ils préfèrent dormir dans des zones offrant une certaine forme d’abri, comme des cavités d’arbres, des nichoirs ou des arbustes denses. Ces emplacements offrent une protection contre la pluie et le vent, gardant les oiseaux au sec et au chaud lors de conditions météorologiques défavorables.

Disponibilité des cavités

Les Bluebirds dépendent fortement des cavités pour nicher et dormir. Les cavités sont des espaces creux naturels dans les arbres, qui peuvent servir de lieux de couchage idéaux. Cependant, en raison de la perte d’habitat et de la concurrence d’autres espèces nichant dans des cavités, la disponibilité des cavités appropriées peut être limitée. Les merles bleus sont connus pour être opportunistes et utiliseront les cavités autant que possible. Ils peuvent également rivaliser avec d’autres espèces d’oiseaux pour ces espaces convoités. Lors de la sélection d’un emplacement pour dormir, les merles bleus tiennent compte de la disponibilité de cavités et donnent la priorité aux endroits qui leur offrent un endroit sûr et confortable pour se reposer.

Proximité des sources de nourriture

La disponibilité de la nourriture joue un rôle crucial dans la détermination des emplacements de couchage des oiseaux bleus. Ces oiseaux sont insectivores et leur régime alimentaire se compose principalement d’insectes et d’autres petits invertébrés. Par conséquent, ils ont tendance à sélectionner des endroits pour dormir à proximité de leurs zones d’alimentation. En choisissant de dormir près de leurs sources de nourriture, les merles bleus peuvent réduire le temps et l’énergie nécessaires pour localiser la nourriture le matin. Cette décision stratégique leur permet de maximiser leur efficacité de recherche de nourriture et d’assurer un approvisionnement constant en nourriture.

Tableau : Facteurs affectant les emplacements de couchage

Factors Influence sur les lieux de couchage
Risque de prédation Détermine la sécurité et la sûreté
Abri de Weather Fournit une protection contre les éléments
Disponibilité des cavités Influence la disponibilité des spots
Proximité des sources de nourriture Améliore l’efficacité de la recherche de nourriture

Variations saisonnières des lieux de couchage

Les Bluebirds, comme de nombreuses autres espèces d’oiseaux, présentent des variations intéressantes dans leur choix de lieux de couchage tout au long de l’année. Ces variations sont influencées par des facteurs tels que les conditions météorologiques, la disponibilité des sources de nourriture et le besoin d’abri et de protection. Examinons de plus près les habitudes de sommeil spécifiques des merles bleus au printemps et en été, ainsi qu’en automne et en hiver.

Perchoirs de printemps et d’été

Au printemps et en été, les merles bleus ont tendance à sélectionner des emplacements de repos qui leur offrent les conditions idéales pour se reproduire et élever leurs petits. Ces sites de repos sont stratégiquement choisis pour offrir sécurité, confort et accès facile aux sources de nourriture. Un choix courant pour les merles bleus pendant cette période est les cavités des arbres.

Les merles bleus utilisent souvent les cavités des arbres comme sites de nidification préférés, il n’est donc pas surprenant qu’ils les utilisent également comme lieux de repos. Ces cavités offrent une protection contre les prédateurs et les conditions météorologiques difficiles, ainsi qu’un espace confortable et sécurisé pour que les oiseaux se reposent. Les merles bleus peuvent également sélectionner des nichoirs, qui offrent des avantages similaires aux cavités des arbres.

Un autre facteur qui influence le choix des emplacements de repos des merles bleus au printemps et en été est la disponibilité d’arbustes denses. Ces arbustes offrent une protection et une couverture supplémentaires, ce qui en fait des options attrayantes pour les merles bleus à la recherche d’un endroit sûr pour dormir. Le feuillage dense des arbustes agit comme un bouclier, minimisant le risque de prédation et procurant un sentiment de sécurité aux oiseaux.

Perchoirs d’automne et d’hiver

À mesure que les saisons changent et que les températures baissent, les merles bleus modifient leurs habitudes de sommeil pour s’adapter aux conditions plus froides. Pendant les mois d’automne et d’hiver, les merles bleus recherchent souvent les poches de repos comme lieu de couchage préféré. Ces poches de repos sont des crevasses ou des ouvertures naturelles dans les arbres ou d’autres structures qui assurent l’isolation et la protection contre les éléments.

Les poches de perchage offrent aux merles bleus un espace chaud et abrité pour passer la nuit, les aidant ainsi à économiser de l’énergie en réduisant les pertes de chaleur. Ces poches peuvent également être trouvées dans une végétation dense, comme des arbres ou des buissons à feuilles persistantes, qui offrent une couche supplémentaire de protection contre les vents froids et les prédateurs.

En plus des poches de repos, les merles bleus peuvent également choisir de se percher individuellement ou de former des dortoirs communs avec d’autres merles bleus ou des troupeaux d’espèces mixtes. Le perchage individuel permet à chaque oiseau de trouver son propre endroit de couchage préféré, qui peut inclure des cavités dans les arbres, des nichoirs ou d’autres endroits appropriés. Le repos commun, en revanche, offre les avantages de la sécurité en termes de nombre et de chaleur corporelle partagée, en particulier pendant les nuits extrêmement froides.

Conclusion

Les Bluebirds présentent des variations saisonnières dans leur choix de lieux de couchage, s’adaptant aux demandes spécifiques de chaque période de l’année. Au printemps et en été, ils optent pour des lieux de repos qui correspondent à leurs besoins de reproduction et de nidification, comme les cavités des arbres et les arbustes denses. En automne et en hiver, ils recherchent des nids et peuvent également se percher individuellement ou en communauté pour lutter contre les températures plus froides.

En comprenant ces variations saisonnières dans les lieux de couchage des merles bleus, nous pouvons mieux créer des environnements adaptés aux oiseaux bleus qui répondent à leurs besoins tout au long de l’année. Fournir des nichoirs, planter des arbustes indigènes et éviter l’utilisation de pesticides ne sont que quelques façons de soutenir les merles bleus et de garantir qu’ils disposent d’aires de couchage appropriées dans notre environnement.

N’oubliez pas que les merles bleus sont des créatures fascinantes avec des habitudes de sommeil uniques, et en répondant à leurs besoins, nous pouvons contribuer à leur bien-être et à la conservation de ces magnifiques oiseaux.


Comportements de perchage des oiseaux bleus

Les Bluebirds ont des comportements de repos fascinants qui varient en fonction des circonstances et de leur environnement. Comprendre ces comportements peut nous aider à créer des zones de couchage adaptées pour ces magnifiques oiseaux. Explorons les trois principaux comportements de repos observés chez les merles bleus : le repos en commun, le repos individuel et le repos dans des troupeaux d’espèces mixtes.

Perchage communal

L’un des comportements les plus intrigants des merles bleus est le repos en commun. Pendant les mois les plus froids, les merles bleus se rassemblent en grands groupes et dorment ensemble dans un site de repos commun. Ce comportement leur apporte plusieurs avantages. En se blottissant les uns contre les autres, les oiseaux peuvent conserver leur chaleur corporelle et rester au chaud toute la nuit. De plus, le fait de se percher en commun les aide à se protéger mutuellement des prédateurs potentiels.

Imaginez une soirée pyjama confortable avec des oiseaux bleus, où ils se blottissent tous ensemble pour rester au chaud et en sécurité. Il est réconfortant d’imaginer ces petits oiseaux trouvant du réconfort dans leur nombre.

Perchage individuel

Contrairement au repos commun, les merles bleus se perchent également individuellement. Ce comportement est plus souvent observé pendant la saison de reproduction, lorsqu’ils établissent des territoires et des nids. Chaque oiseau bleu trouve son propre endroit sûr pour dormir, généralement à proximité de son site de nidification.

Le perchage individuel permet aux merles bleus de conserver leur espace personnel et d’éviter d’éventuels conflits avec d’autres oiseaux. C’est comme avoir votre propre chambre où vous pouvez vous détendre sans aucune perturbation.

Se percher dans des troupeaux d’espèces mixtes

Dans certains cas, les merles bleus peuvent rejoindre des troupeaux d’espèces mixtes pour se percher. Ces troupeaux sont composés de différentes espèces d’oiseaux qui se réunissent pour dormir dans un endroit partagé. Ce comportement offre aux merles bleus une protection supplémentaire et améliore leurs chances de survie.

Faire partie d’un troupeau d’espèces mixtes peut être comparé à un quartier diversifié où différentes familles se réunissent pour plus de sécurité et de soutien. Les merles bleus bénéficient de la vigilance collective du troupeau, car plusieurs paires d’yeux peuvent détecter plus efficacement les menaces potentielles.

Maintenant que nous avons exploré les différents comportements de repos des merles bleus, il est crucial de fournir des zones de couchage adaptées pour soutenir ces comportements.

Pour créer une zone de couchage adaptée aux oiseaux bleus, considérez les éléments suivants :

Fournir des nichoirs

Les merles bleus acceptent facilement les nichoirs comme sites de couchage, en particulier pendant la saison de reproduction. Ces boîtes imitent les cavités naturelles des arbres, qui sont leurs lieux de repos préférés. Placez les nichoirs dans des endroits appropriés, à l’abri de la lumière directe du soleil et à l’abri des intempéries. En fournissant des nichoirs, vous offrez aux merles bleus un endroit sûr et confortable pour se reposer.

Planter des arbustes indigènes

Les arbustes indigènes jouent un rôle essentiel dans la création d’un environnement de sommeil idéal pour les merles bleus. Les arbustes denses, comme le houx ou le cornouiller, offrent une excellente couverture et protection contre les prédateurs. Plantez ces arbustes dans votre jardin ou autour des nichoirs pour offrir des options de repos supplémentaires aux merles bleus.

Éviter l’utilisation de pesticides

L’utilisation de pesticides dans votre jardin peut nuire non seulement aux insectes mais aussi aux merles bleus. Ces produits chimiques peuvent perturber l’équilibre délicat de la nature, affecter la disponibilité des sources de nourriture et potentiellement nuire aux oiseaux eux-mêmes. En évitant l’utilisation de pesticides, vous créez un environnement plus sain pour les merles bleus et encouragez la présence d’insectes utiles dont ils dépendent pour se nourrir.

N’oubliez pas que les merles bleus sont non seulement beaux à observer, mais également bénéfiques pour notre écosystème. Continuons à apprécier et à protéger ces charmantes créatures en leur fournissant les habitats dont elles ont besoin pour prospérer.


Prédateurs et menaces pendant le sommeil

Hiboux et faucons

Les hiboux et les faucons sont des prédateurs courants qui constituent une menace pour les merles bleus pendant leur sommeil. Ces oiseaux de proie ont une vue perçante et des serres acérées, ce qui en fait des chasseurs efficaces. Ils sont particulièrement actifs au crépuscule, lorsque les merles bleus s’installent pour la nuit.

Les merles bleus sont vulnérables aux attaques de hiboux et de faucons car ils dorment dans des cavités d’arbres ou des nichoirs, auxquels ces prédateurs peuvent facilement accéder. Les hiboux, comme le Petit-duc des montagnes et la Chouette rayée, sont connus pour chasser la nuit et peuvent fondre silencieusement sur des merles bleus sans méfiance. Les faucons, comme l’épervier de Cooper et l’épervier à tête pointue, sont des chasseurs diurnes et peuvent également constituer une menace pendant la journée.

Pour protéger les merles bleus des hiboux et des faucons, il est important de créer un environnement de sommeil sûr. Placer des nichoirs dans des zones à végétation dense ou à proximité d’arbustes protecteurs peut fournir un certain niveau de camouflage et rendre plus difficile la détection des merles bleus par les prédateurs. De plus, l’installation de protections contre les prédateurs sur les nichoirs peut dissuader les hiboux et les faucons d’atteindre le trou d’entrée.

Serpents et ratons laveurs

Les serpents et les ratons laveurs sont un autre ensemble de prédateurs auxquels les merles bleus doivent faire face pendant leur sommeil. Les serpents, comme la couleuvre obscure et la couleuvre obscure, sont des grimpeurs habiles et peuvent facilement accéder aux cavités des arbres ou aux nichoirs. Ils peuvent s’attaquer à la fois aux merles bleus adultes et à leurs œufs ou oisillons.

Les ratons laveurs sont des prédateurs opportunistes qui attaquent les nids à la recherche d’œufs ou de jeunes poussins. Ils sont capables de grimper et peuvent facilement atteindre les cavités des arbres ou les nichoirs pour récupérer leurs proies. Leurs pattes adroites leur permettent de manipuler des objets et de surmonter les barrières qui peuvent être mises en place pour protéger les merles bleus.

Pour protéger les merles bleus des serpents et des ratons laveurs, il est important de prendre des mesures préventives. L’installation de déflecteurs ou de protections contre les prédateurs autour des nichoirs peut aider à dissuader les serpents et les ratons laveurs d’atteindre le trou d’entrée. Ces barrières doivent être lisses et glissantes pour empêcher les prédateurs de prendre pied. De plus, placer les nichoirs à une hauteur difficile à atteindre pour les ratons laveurs peut fournir une couche de protection supplémentaire.

Perturbations humaines

Les perturbations humaines peuvent également constituer une menace pour les merles bleus pendant leur sommeil. Des activités telles que des bruits forts, un éclairage excessif ou des perturbations physiques à proximité de la zone de couchage peuvent perturber leur repos et potentiellement les exposer aux prédateurs. Par exemple, si un oiseau bleu est surpris par un bruit fort, il peut s’envoler hors du nichoir dans un état de panique, le rendant plus vulnérable à la prédation.

Pour minimiser les perturbations humaines, il est important de faire attention à l’endroit où dorment les merles bleus et d’éviter les perturbations inutiles. Garder les niveaux de bruit bas et s’abstenir d’utiliser des lumières vives à proximité de leur zone de couchage peut contribuer à créer un environnement paisible pour les merles bleus. De plus, maintenir une distance respectueuse et s’abstenir de s’approcher du nichoir ou de la cavité des arbres peut réduire le risque de déranger les merles bleus.


Création d’aires de couchage adaptées aux oiseaux bleus

Fournir des nichoirs

L’un des moyens les plus efficaces de créer un espace de couchage adapté aux oiseaux bleus consiste à fournir des nichoirs. Les merles bleus sont des oiseaux qui nichent dans des cavités, ce qui signifie qu’ils dépendent des trous d’arbres ou d’autres cavités pour se percher et nicher. Cependant, les cavités naturelles des arbres se raréfient en raison de la perte d’habitat et de la concurrence d’autres espèces d’oiseaux. En installant des nichoirs dans votre cour ou votre jardin, vous pouvez offrir aux merles bleus un endroit sûr et confortable pour dormir.

Les nichoirs doivent être placés dans des endroits appropriés, loin des zones très fréquentées et des prédateurs potentiels. Les monter sur des poteaux ou des arbres à une hauteur d’environ cinq à dix pieds garantit qu’ils sont facilement accessibles aux merles bleus. Il est essentiel de surveiller régulièrement les nichoirs pour s’assurer de leur bon état et prévenir l’infestation de parasites ou de prédateurs.

Planter des arbustes indigènes

Une autre façon de créer une zone de couchage adaptée aux oiseaux bleus consiste à planter des arbustes indigènes. Les merles bleus préfèrent les arbustes denses car ils offrent un abri et une protection contre les conditions météorologiques difficiles et les prédateurs. Les arbustes indigènes offrent non seulement un habitat naturel aux merles bleus, mais attirent également les insectes, qui constituent une source de nourriture vitale pour ces oiseaux.

Lors de la sélection d’arbustes indigènes pour votre jardin, choisissez des variétés qui fournissent un feuillage dense et des baies ou des fruits dont les merles bleus peuvent se nourrir. Certaines options appropriées incluent le sureau, l’amélanchier et le cornouiller. De plus, la plantation d’une variété d’arbustes avec des périodes de floraison échelonnées garantit un approvisionnement continu en nourriture et en abri tout au long de l’année.

Éviter l’utilisation de pesticides

Pour créer un espace de couchage véritablement adapté aux oiseaux bleus, il est crucial d’éviter l’utilisation de pesticides. Les pesticides, notamment les insecticides et les herbicides, peuvent être nocifs pour les merles bleus et autres insectes utiles. Ces produits chimiques peuvent contaminer les sources de nourriture des merles bleus, entraînant des problèmes de santé, voire la mort.

Au lieu de compter sur les pesticides, envisagez d’utiliser des alternatives naturelles telles que les insectes utiles, les plantes compagnes et les pratiques de jardinage biologique. Encourager un écosystème équilibré dans votre cour ou votre jardin profite non seulement aux merles bleus, mais favorise également la biodiversité et la durabilité globales.

Tableau : Arbustes indigènes pour des jardins favorables aux oiseaux bleus

Arbustes Avantages
Sureau Fournit un feuillage dense et des baies pour la nourriture des oiseaux bleus
Serviceberry Offre un abri et une source de nourriture aux oiseaux bleus
Dogwood Attire les insectes et fournit une couverture aux oiseaux bleus
Spicebush Produit des baies et attire les insectes pour les merles
Winterberry Fournit une source de nourriture hivernale avec ses baies rouge vif
Buttonbush Offre un feuillage dense et attire les insectes pour les merles
Blackhaw Fournit des sites de nidification et de la nourriture pour
Arrowwood Attire les insectes et fournit une couverture et des baies aux merles
Beautyberry Offre un feuillage dense et des baies violettes vibrantes pour les oiseaux bleus
Inkberry Fournit une couverture et une source de nourriture aux oiseaux bleus

Plantez ces arbustes indigènes dans votre jardin pour créer un habitat accueillant pour les merles bleus.

Laisser un commentaire